top of page
Rechercher
  • lebonmarine

L’activité incessante de nos pensées et l’importance du moment présent

60 000 pensées par jour Les études scientifiques prouvent que nous créons en moyenne 60 000 pensées au cours d’une journée. Parfois, lorsqu’un sujet en particulier nous tracasse, nous subissons l’activité de ces pensées et sommes « en boucle » sur le sujet en question. Cela peut nous empêcher de vaquer à nos activités de la journée, qu’il s’agisse de notre travail, de nos loisirs,...

D’où viennent ces pensées ?

En général, les pensées que nous subissons, c’est-à-dire celles qui encombrent notre quotidien et notre mental, sont reliées à des peurs et des problèmes vécus dans le passé ou existant dans un futur purement fictif qui est le fruit de notre imagination. Il peut s'agir de la peur d’échouer, de tomber malade, de s’engager, d’être quitté, de l'insécurité, etc. Ces peurs traumatiques ou anticipatrices peuvent également se manifester par des symptômes physiques, comme l’accélération du rythme cardiaque ou une sensation de vertige.

L’importance du moment présent

Or, dans la majorité des cas, si l’on se centre sur le moment présent, on se rend alors rapidement compte de la réalité de la situation : il n’y a aucun problème ici et maintenant. Cela peut paraître surprenant mais il n’y a effectivement pas de problème ou de danger réel auquel on réfléchit dans le moment présent.

Pourquoi ? Parce-que lorsque l’on fait face à un danger réel ou à une urgence, comme un accident ou une agression, nous sommes en général immédiatement propulsé dans l’action et ne sommes donc pas amené à réfléchir et à retourner le problème dans tous les sens. Il s’agit de l’instinct de survie et de l’adrénaline qui s’activent naturellement pour nous protéger ou protéger quelqu’un d’autre de ce danger.

Se recentrer sur le moment présent oui, mais comment faire ?

Pour se recentrer sur le moment présent, il faut prendre le recul nécessaire par rapport à la situation que nous considérons comme un problème.

Cela peut se faire en se posant les questions suivantes :

  • Qu’est-ce-qui se passe en moi en ce moment ?

  • Qu'est-ce-que je ressens ? Est-ce de la tristesse, de la colère, de la peur, de la culpabilité,… ? Pourquoi ?

  • Y’a-t-il vraiment un problème dans l’immédiat ou le mal-être que je ressens en ce moment est-il lié à une situation vécue dans le passé ou à un futur qui n’existe que dans mon imagination ?

Comme nous l’avons vu précédemment, la réponse à cette dernière question est « non » dans la majorité des cas.

Et s'il y a vraiment un problème dans le présent ?

Lorsqu'il y a effectivement un problème actuel qui génère en nous une forme de mal-être, le fait de se centrer sur l'instant présent et de se poser les bonnes questions peut nous permettre de prendre une décision adaptée à la situation et à nos besoins.

Pour trouver la solution en soi, voici les questions avec lesquelles on peut poursuivre :

  • De quoi ai-je besoin en ce moment pour me sentir mieux ?

  • Qu'est-ce-que je peux faire pour me sentir mieux ?

Pour aller plus loin Si cet article vous a plu, l’ouvrage suivant de l’auteur canadien Eckhart Tolle, qui détaille cette philosophie de vie et cette pratique dans ses différents livres, pourra également vous intéresser : Mettre en pratique le pouvoir du moment présent, éditions J’ai Lu, 2011.

Enfin, il s’agit d’un thème que vous pouvez travailler en thérapie, que ce soit avec un professionnel du domaine de la Psychologie, comme moi, ou avec un thérapeute qui travaille dans le domaine des thérapies corporelles, comportementales ou énergétiques.

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page